conseiller

A l’heure du télétravail, il est important de savoir organiser son métier. Le coaching professionnel constitue une manière de retrouver de la performance, même face aux situations les plus difficiles. S’il vous faut trouver un accompagnateur pro, les prochains paragraphes vous aideront à prendre le meilleur qui soit.

Privilégier un accompagnement professionnel réaliste et objectif

Le recours à un Accompagnement professionnel est souvent motivé par des objectifs précis. Il faut que le prestataire soit conscient des raisons pour lesquelles vous faites appel à ses services. Vous devriez vous fixer des buts à atteindre dans un délai déterminé. Ce sont peut-être des performances commerciales ou non. Dans tous les cas, il est primordial de savoir quelle direction vous prenez. L’accord entre votre coach et vous devrait être entériné par un contrat écrit. Les différentes clauses devraient apporter davantage de clarté sur la nature de votre collaboration. La confidentialité et d’autres points sont à mentionner noir sur blanc dans le document.

Opter pour un expert qui connaît bien votre métier

Un accompagnateur professionnel n’est pas un gourou ni un thérapeute. Il s’agit  d’un mentor. C’est davantageune personne qui a de longues expériences dans un domaine donné et qui souhaite aider les autres. Bien au-delà de la formation, sa prestation vise plus que l’apprentissage. Sa bonne connaissance de la profession lui permet d’émettre son avis de temps à autre. Cela dit, son rôle est avant tout de pousser à prendre les meilleures décisions. A ce titre, il ne doit aucunement avoir de l’influence sur les orientations stratégiques. Son devoir serait d’appeler son client à la réflexion. L’aide revient à encourager le filleul à se concentrer sur son objectif et à garder le cap. Ce soutien est payant dans des secteurs très concurrentiels tels que l’informatique.

Préférez les coaches professionnels hautement qualifiés

La qualification d’un accompagnateur compte énormément. Vous avez intérêt à collaborer avec une personne qui avait suivi les bonnes formations. Votre coach a idéalement des diplômes. Ses connaissances dans votre secteur d’activités constituent un atout. Puis, ce serait encore mieux s’il a des habilités à gérer des talents. Un parcours de responsable des ressources humaines pendant de nombreuses années seraient un plus. Tant mieux si l’accompagnateur dispose des qualifications en psychologies. En France, les coaches se font accréditer par un regroupement professionnel d’envergure nationale et européenne. L’appartenance à ces organisations reste un gage de sérieux.

D’autres détails qu’il faudra vérifier chez le prestataire

Le budget que vous consacrez au coaching est déterminant. Si vous êtes chef d’entreprise, sachez que le prix que vous payerez devrait être amorti d’une certaine manière. Le retour sur investissement doit être palpable, même si les retombées de l’accompagnement professionnel mettent du temps à venir. Actuellement, les coaches facturent leur prestation autour de 100 euros par heure. A ce prix, il faut des résultats concrets et durables. L’amélioration du processus de production peut être citée en exemple. Il y a aussi les clients qui revoient leur communication en interne. D’autres visent davantage à booster leur créativité. Bref, la mission change selon le cas.

Written by